Publié le 01/10/2011 (Cliquez ici pour voir l’article original)

Les bons produits du marché mijotent dans la Marmite buissonnière

Les deux hommes proposent leur cuisine à domicile et sur les marchés / photo Philippe Tempère

Voilà un étal qui réunit des ingrédients, des idées innovantes, et deux hommes, Simon BOEHM, et Olivier PERRONNET. Simon, au nom prédestiné pour la cuisine buissonnière, raconte : “ça y est, on arrive en Haute-Loire, aprés une saison passé en bretagne, l’idée est de faire traiteur et d’avoir une vitrine en étant sur les marchés, et ensuite faire à manger à domicile”.

Mais l’originalité de l’étal demeure essentielement dans l’origine des produits cuisinés : << on cuisine avec les produits du terroir, on arrive tôt pour acheter sur place>>. Les producteurs de la place du marché couvert sont depuis peu, tout heureux de voir mijoter des denrées dans la grande marmite ou dans la grande poêle d’ou s’échappent quelques volutes de fumée aux odeurs d’ognons caramélisés.

Isabelle, fromagère, a bien repéré la marmitte buissonnière ” c’est une super idée et en plus c’est vraiment délicieux!”. Le menu du jour s’accomodera des saisons, sauté de légumes du marché, rouleaux de printemps, jambon fermier sauce porto… Sous le barnum coloré de la Marmitte Buissonnière, remorque high-tech dépliée avec ses plans de travail inox, Simon et Olivier arborent un grand sourire. “La bohème, la bohème, ça voulait dire on est heureux ! “. A la différence de la chanson, chez eux on ne mange pas un jour sur deux.

Ph T

Article 1 | 2